Les nombres décimaux

 

 

 

 

Je ne pouvais pas passer à côté de ce matériel après avoir travaillé les fractions avec les disques fractionnés.

Mais l'ampleur de la tâche me freinait...

 

Et puis je me suis dit que ça irait vite !

 

Et puis... Ce que j'avais récupéré sur Participassions ou sur le jardin de Kiran n'allait pas donc... J'ai dû tout refaire.....

 

Alors je me suis retrouvée avec un atelier qui m'a pris une montagne de temps...

Mais je l'utiliserai sur plusieurs années (oui on dédramatise, touttt vaaaa biennnn).

 

 

 

La fabrication

 

 

 

Alors comme je suis barjo (oui ça n'est plus un secret pour personne ici hein.. Sauf les nouveaux lecteurs peut-être me direz-vous...), je n'ai pas réalisé 1 mais.... 12 tables des hiérarchies !

Pauvre de moi haha

 

Donc le premier qui se plaint à l'idée d'en fabriquer une, envoyez le moi mouaaahahaha

 

 

Vous trouverez donc en téléchargement tout ce qu'il faut pour réaliser la table et les symboles, parfaitement adaptés à cette table.

 

 

Pour la table :

 

  • Imprimer la page 2 en double, sur 2 feuilles jaunes (les miennes viennent d'un lot de plusieurs feuilles de couleurs chez Action mais on en trouve partout qu'importe).
    Les autres sont à imprimer sur feuille blanche.

  • Découper les bandes.

  • Coller les 2 bandes pour le haut de la table des hiérarchies, en faisant bien correspondre les lignes noires.

  • Scotcher au dos les 2 feuilles jaunes (quelques morceaux suffisent).
  • Construire au feutre noir le trait entre les unités et les dixièmes

  • Plastifier (Feuille A3)

  • Contempler !

 

Si vous n'avez pas de plastifieuse A3, vous plastifiez puis scotchez et créez le trait noir. Et vous contemplez aussi :P

 

Et... On répète autant de fois que nécessaire !

(Donc autant que de binôme pour ma part)

 

 

 

Pour les symboles :

 

  • Imprimer autant de fois que nécessaire
  • Plastifier
  • Découper (Courage !)
  • Couper les coins ! (Courage bis !)
  • Contempler +++++

 

Pourquoi couper les coins ?

  1. plus agréable au toucher
  2. ne donne pas envie de le fourrer sous ses angles
  3. meilleure longueur de vie !

 

Je le fais avec ça, c'est long mais nickel ! :

 

 

 

 

 

 

 

Pour les cubes :

 

 

Non je ne les ai pas fait.. Mes élèves ont fini par s'habituer à ce que je fasse tout, ils en étaient presque déçus dis donc haha

 

J'ai acheté les cubes 0,8 cm sur Tout pour le jeu.

Couleur rouge, bleu, vert, bleu clair, rose et vert clair.

Ils sont superbes !

 

J'ai calculé pour en avoir 11 par binôme. C'est le stricte minimum je trouve...

Si on souhaite faire travailler les additions et les soustractions avec les cubes, il faut compter 20 par binôme minimum je pense.

 

 

 

 

Pour les cartes auto-correctives :

 

 

Raaaa bonheur !!!

Ouiiii j'ai trouvé presque mon bonheur intégral chez Anaïs du blog Montessori mais pas que. Cette nana, si elle n'existait pas, il faudrait l'inventer <3

 

J'ai retiré les catégories 5 et 6 puisque je ne vois pas de suite les additions et les soustractions.

 

J'ai complété cette série de cartes et je vous propose le complément dans la rubrique téléchargements, en bas de cet article.

 

Je n'ai pas réaliser la boite, ni le sommaire.

 

 

 

 

 

Au total, j'ai clairement dépassé les 20 heures... La masse de travail était énorme :

72 pages imprimées, plastifiées et découpées pour obtenir 1332 symboles

5328 coins coupés du coup !

 

64 pages imprimées, plastifiées et découpées pour obtenir 432 cartes auto-correctives, et... 1728 coins !

 

12 sachets de 6 x 11 cubes

Mise sous sachet des cartes

Tri des symboles et mise sous pochette..

 

Pour autant je ne regrette absolument rien et si c'était à refaire, je le referai ! Mais pas demain haha

 

 

Pour l'an prochain, je vais confectionner des boites pour placer joliment les symboles, les cartes, les cubes...

Mais pour cette année, j'ai déjà bien donné haha

 

 

 

 

 

 

L'utilisation

 

 

 

Arrivée de très bonne heure pour tout installer, c'est parti !

 

J'ai commencé par faire des présentations.

Je rappelle que mes élèves connaissent déjà les décimaux donc la présentation est plus accélérée que les présentations traditionnelles. J'en parle dans la vidéo mais je le redis ici !

 

 

Je m'étais préparé ma table des présentations. (Il manque le disque entier et le disque fractionné en 10 sur cette photo).

J'ai pris les élèves 8 par 8, il ne fallait vraiment pas plus !!!

Les autres finissaient d'installer leur table et j'avais mis à disposition des exercices basiques de coloriage pour réactiver les connaissances sur les fractions décimales.

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, autonomie totale avec les cartes auto-correctives.

 

Première étape avec les cubes :

Je trouve que cela permet d'autant plus de s'imprégner des notions en passant par les mémoires visuelles et kinesthésiques. Cela permet aussi de s'imprégner du code couleur entre autre...

 

 

 

 

Puis on enchaîne avec les symboles :

 

Mon retour

 

 

 

J'ai 2 classes de 6ème.

Pour l'une, l'atelier s'est déroulé sur 2 heures consécutives.

Pour l'autre, une le lundi et la deuxième heure le mercredi.

 

 

Je pensais que 2 heures consécutives étaient à privilégier.

Et au final j'ai tendance à dire que non.

Au bout d'1h30, s'installe une forme de lassitude et donc une perte de concentration.

Je conseille donc vivement de le faire sur 2 créneaux distincts. Cela permet en plus de réactiver ce qui avait été vu.

 

 

Je suis tombée de haut avec cet atelier...

Quand j'ai fait ma présentation et que je prononçais 1 unité = 10 dixièmes, ou pire encore 1 dixième = 10 centièmes, certains m'ont regardé avec panique...

Pour moi, la primaire c'est la manipulation, la répétition de ce genre de choses...

Et bien NON !

 

Au départ, je me suis dit qu'ils avaient oublié et que cela allait revenir.

Mais une fois sur la table je me suis aperçue que là, on portait de loin...

très très loin....

très très très loin........

J'avais le cœur serré ! Je ne m'attendais pas DU TOUT à cela  !!!

 

 

Pour exemple :

Quand on demande de placer 2 dixièmes et bien il me plaçait 2 dizaines...

Pour eux, deux dixièmes c'est 20 

et 0,2 bah c'est.... 0,2 !

 

 

Je me suis sentie bête intérieurement. Je ne comprenais pas !

J'ai gardé confiance en moi, confiance en ce matériel et surtout confiance en eux parce que je ne voulais surtout pas qu'ils perdent pied !!

J'ai répété.... BEAUCOUP ! Et... individuellement !

dizaine - dixième

centaine - centième

 

En insistant sur le code couleur : bleu pour dizaine, bleu clair pour dixième / gauche-droite avec mes doigts sur les colonnes en même temps.....

 

 

Petit à petit ça venait.

Et à force de les observer, d'absorber (oui là vraiment je ressentais pleinement cette absorption) leurs gestes, leurs mots, les regards... J'ai compris !!

 

Ils ont passé leur primaire avec du technique ! 

Tout n'était qu'une histoire de zéro, de virgule à déplacer mais comme le sens n'était pas là, ils étaient très vite perdus !

 

Arrêtez de faire du technique par pitié !!!

 

 

2 heures ne suffisaient clairement pas mais je sentais que pour autant il fallait enchaîner.

Donc je leur ai laissé la table sur leur table (hohoooo).

Et pour chaque exercice, nous reprenions ensemble cette table !

 

Je leur ai expliqué que petit à petit nous allions nous détacher de la table pour aller vers l'abstraction. Là on retire les symboles, puis la grande table (mais ils auront une petite table à faire eux-même si besoin) puis plus rien ! Que c'était comme quand on apprenait à marcher ! On tient les 2 mains, puis 1 main, puis 1 doigt puis plus rien !

 

 

Je m'efforce de peser chacun de mes mots pour rester dans le sens profond.

Je ne parle pas de virgule.

Je veux les amener à comprendre le sens profond de la numération.

 

 

Je rame,

ils rament,

nous ramons

mais je n'ai aucun doute sur le fait que

nous réussirons.

Ils me font confiance

comme je leur fais confiance.

 

 

Je l'ai ressenti, c'était bon, c'était fort !

 

 

Je viendrais compléter ce retour dans quelques temps pour avoir les retombées après plusieurs semaines de tout ce travail.

Pour l'heure, c'est encore loin d'être acquis mais ils semblent continuer à prendre du plaisir. On continue jusqu'aux vacances de Noël puis nous ferons une pause géométrie avant de réactiver les connaissances <3

 

 

 

 

 

Téléchargements

Télécharger
Table des hiérarchies.pdf
Document Adobe Acrobat 148.1 KB
Télécharger
Complément cartes décimaux - 1 de +.pdf
Document Adobe Acrobat 100.9 KB

 

 

 

Retrouvez la suite avec les additions et soustractions de nombres décimaux.

 

 

J'ai hâte de lire vos retours,

 

 

A tout bientôt,

 

 

1 de +

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    Marie laure (vendredi, 21 décembre 2018 23:26)

    Un petit....tout petit mot
    M E R C I

  • #2

    1 de + (samedi, 22 décembre 2018 18:01)

    Un petit mot certes, mais puissant ❤️

  • #3

    elodie (dimanche, 23 décembre 2018 09:17)

    Merci pour ton article. Je suis tout à fait en cohésion avec ta démarche mais je prends tes remarques un peu pour moi....qui suis professeur des écoles...Je fais manipuler placer écrire au max..mais je vois qu'il reste des lacunes..Mon collège de secteur nous demande de tout débuter, à eux d'approfondir...mais cela veut dire aussi survoler tout...En tant que professeur du collège, peut-être pourrais tu me dire exactement tes attentes à l'arrivée en 6ème que lon travaille profondément l'essentiel ?
    Merci

  • #4

    Nao Lemarchand (dimanche, 23 décembre 2018 11:41)

    Merci!
    Tu es en train de crever les plafonds de commentaires sur ton site! :))

  • #5

    1 de + (dimanche, 23 décembre 2018 15:33)

    Bonjour Elodie !

    Il ne faut surtout pas le prendre mal ! Je sais que vous faites souvent comment vous pouvez et je sais aussi qu'un grand nombre d'enseignants mettent un point d'honneur aux manipulations.

    Mais là... Force est de constater que ce n'est pas le cas pour mes élèves...
    Je crois qu'il y a 2 soucis, la formation de base où une grande majorité d'enseignants n'ont pas de grand amour des maths souvent accompagné de lacunes et ce qu'il pense qu'on attend d'eux, une forte pression... Tout cela amène à ne parler que du technique.

    Amener le sens demande à l'enseignant d'être lui-même très au point là-dessus, ce qui n'est pas toujours le cas. Ceci dit, vous ne pouvez pas être parfait partout. Il suffit juste d'admettre son point faible et de travailler pour être meilleur chaque jour �

    J'aspire à ce que les élèves arrivent en 6ème avec :
    * l'amour des maths (ou tout du moins pas un dégoût !)
    * qu'ils trouvent cela facile et ça l'est quand on travaille tout de façon ludique et quand surtout.... :
    * le sens est apporté ! Les bases seront solides.

    Vous, les enseignants du primaire, êtes les fondations. Et nous sommes les murs.
    C'est ensemble que nous formerons la maison, l'entité des savoir de l'élève.

    Concrètement je préfère avoir des élèves qui gèrent parfaitement les entiers et ont une bonne base sur les fractions et décimaux mais qu'ils ne sachent pas encore pratiquer d'opérations.

    Parce que là je dois tout reprendre.... C'est très long et pour eux c'est aussi compliqué.
    "je pensais savoir mais en fait non"--> perte d'estime d'eux-mêmes donc perte de confiance
    "je n'ai jamais rien compris c'est trop dur"-> manque d'investissement, décrochage scolaire dès la 6ème... J'ai un élève où c'est déjà très impressionnant �


    Encore une fois ne le prend pas pour toi.
    Mes élèves n'ont pas des lacunes, ils n'ont pas eu accès au sens. PAS DU TOUT !
    Pour eux, ce n'est qu'une question de virgule à déplacer, de zéros à compter. Et c'est là où je ne suis pas d'accord.
    La perte d'accès au sens en primaire est dangereuse !

  • #6

    elodie (mardi, 25 décembre 2018 01:21)

    Je ne l'ai pas mal pris loin de là je sais les lacunes qu'on peut tous avoir mais avoi un tel retour d'un enseignant du collège m'est formateur et je voulais donc savoir concrètement jusqu'où aller et que faire pour amener au mieux les élèves au savoir du secondaire. Serait il possible d'établir une liste des compétences et des notions à travailler fondamentalement en cm pour acquérir les bases du collège et ceci ds ttes les sous matières des maths? Par exemple: en numération : lire écrire comparer les nombres entiers, fractions quoi étudier exactement avec exemple, decimaux, géométrie calcul mesure notion de durée aller jusqu'à où....Cela pourrait drôlement nous aider à faire manipuler aimer les maths sans aller trop loin et garder notre temps pour consolider...Merci encore.

  • #7

    Domino W (jeudi, 28 février 2019 09:50)

    C'est fabuleux! Comment vous remercier pour tout ce travail fourni … Un tout tout GRAND M E R C I !!!

  • #8

    Liz (mardi, 05 mars 2019 14:22)

    Cartes et explications très claires et l'utilisation top! mes grands ont repris tout depuis le début car c'était franchement "bancal" comme apprentissage .... et là, ça a fait tilt direct! merci infiniment, je "pique" tout sur le blog ... alors un énorme MERCI !

  • #9

    patricia venon (dimanche, 10 mars 2019 11:11)

    c'est vraiment topissime !!!
    un très grand MERCI